Nous avons testé : travailler en Nouvelle-Zélande!

4 Flares Filament.io 4 Flares ×

Partis pour un an en Nouvelle-Zélande, et à moins d’avoir un gros budget ou encore gagné au loto, il faut bien sûr travailler un peu ; car la vie ici est assez chère! Nous allons, dans cet article, vous parler un peu de notre première expérience de travailleurs en Nouvelle Zélande, et vous donner quelques conseils.

Nous reviendrons dans un autre article, sur le coût de la vie en Nouvelle-Zélande pour vous donner une petite idée!

 

DSC_0114
Rippon Vineyard, Wanaka

 

Comment et où chercher du travail?

Tout d’abord nous allons vous donner quelques tuyaux pour trouver du travail. Ici vous avez plusieurs méthodes selon le travail que vous chercher.

Attention si vous cherchez un poste particulier dans votre domaine de prédilection, cet article ne vous aidera probablement pas! Il s’agit là de trouver un job, peu importe le domaine, en clair, si vous voulez trouver du travail facilement, il ne faut pas être difficile, mais ça ne sera peut être pas le boulot dont vous rêviez ou celui dans lequel vous vous imaginez faire carrière. Mais qu’importe ; le but est de faire un peu d’argent avant de (re)prendre la route.

Si vous avez l’intention de travailler seulement de façon occasionnelle à droite à gauche, je pense qu’il est relativement facile de trouver un job pour une courte période. Il faudra cependant accepter de vous déplacer parfois, et avoir peut être un peu de chance. Si vous arrivez dans une ville en plein milieu de saison, il y a des chances que vous ayez plus de mal pour trouver un job, car les équipes seront déjà formés. Mais si vous y arrivez en début de saison, la recherche s’avère plus facile! Pour vous donner une petites idée, la saison d’été démarre début décembre ici, nous sommes arrivé à Wanaka mi-novembre et du coup la recherche a été plutôt facile à ce moment là. Cependant, dans notre cas par exemple nous voyons encore des annonces récentes pour des restaurants ou campings qui cherchent du personnel en renfort et ce en milieu de saison (plongeur, serveur, personnel de nettoyage etc…).

 

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

– Si vous souhaitez trouver un boulot dans le milieu agricole (fruit picking, packing ou autre selon la saison), vous pouvez vous présenter directement dans une exploitation en disant que vous cherchez du travail. S’ils ont des places disponibles vous pouvez être amené à commencer très rapidement, et vous pourrez même être logé sur place ou à proximité parfois (pas forcément gratuitement, mais à moindre coût). Ceux qui ont un van ou du matériel de camping dans leur voiture auront l’avantage de pouvoir être « hébergés » dans des exploitations qui n’ont pas forcément de logement prévu à cet effet.

– Vous pouvez aussi, suivant la ville où vous vous trouvez, contacter directement des agences qui centralisent les offres d’emplois dans toute la région et peuvent vous mettre en contact avec des employeurs. Par exemple pour la région de Central Otago, où nous sommes actuellement, il y a une agence à Alexandra, qui regroupe toutes les annonces de picking de la région, ça pourrait vous donner des pistes. Mais il y a aussi des agences « intérim » comme en France, où vous pourrez trouver des annonces dans différents emplois… Si vous voulez plus d’informations, je vous invite à consulter la rubrique sur le travail saisonnier en Nouvelle-Zélande, sur le site pvtiste.net qui est très claire et explicite.

– En allant faire vos courses, n’oubliez pas de consulter les panneaux des petites annonces, appelés « community board », à l’entrée des magasins. C’est comme ça que nous avons trouver notre job, en allant à New World et en lisant les annonces. Vous y trouverez beaucoups d’annonces pour des jobs surtout en restauration et autre travail saisonnier, ça peut vraiment dépanner.

– En ouvrant les yeux… Si vous dormez dans des campings, en début de saison vous verrez probablement des petites affiches dans les cuisines communes ou même dans les sanitaires, qui indique qu’ils cherchent du monde pour la saison.

– Si vous dormez en backpack vous pourrez aussi retrouver des annonces en général à l’accueil et pourquoi pas proposer vos services en échange de la gratuité sur l’hébergement en attendant de trouver quelque chose de plus stable…

– Si vous avez Facebook, rejoindre le groupe « français en Nouvelle-Zélande » peut s’avérer utile. Certains n’hésitent pas à y partager des annonces d’emplois, des français qui quittent leur job mettent un petit message pour dire qu’une place se libère, ou parfois des français qui sont en picking n’hésitent pas à dire qu’il y a besoin de monde à tel ou tel endroit. Cette légendaire solidarité entre expat’ peut bien servir à quelque chose!

Il y a probablement d’autres moyens, mais je ne relate ici que de ce que nous connaissons et qui nous a servit.

DSC_0180

Avez vous besoin d’un CV ?

Personnellement nous n’en avons pas eu besoin. Mais selon le job, le patron pourra en effet vous en demander un. Gardez à l’esprit que c’est une autre culture et bien souvent un CV ne vaut pas grand chose ici dans le sens où ils seront bien plus enclin à vous laisser votre chance et vous donner des responsabilités en fonction de vos compétences plutôt que de simples indications sur une feuille A4 …

Nous avons eu deux « entretiens » dans deux campings différents. Le 1er nous a seulement demander si nous avions déjà fait ce genre de boulot dans un camping auparavant. Ce n’était pas le cas mais cela n’a posé aucun problème pour autant car il voulait nous embaucher. Le 2ème nous a seulement demander de nous présenter un peu par mail, nos expériences, on va dire comme un mini CV mais moins officiel et nous les avons ensuite rencontrés.

Il est bien du coup d’avoir son CV en anglais, sous la main, mais vous n’en aurez peut être pas besoin, selon l’employeur. Ils sont moins « procéduriers » que la majorité en France, vous vous en rendrez vite compte.

 

DSC_0010
Espace enfants

 

Quel est le salaire minimum ?

Le salaire minimum est fixé à 14,25 $NZ brut depuis le mois d’avril 2014. Ne comptez pas faire fortune en travaillant en Nouvelle-Zélande. Si certains ont eu une bonne expérience en picking en Australie, ils pourront vous dire que ça paye plutôt bien à certains endroits, mais en Nouvelle-Zélande ce n’est pas le cas.

Vous pourrez parfois toucher 15 ou 16$ de l’heure, mais vous n’arriverez pas à un aussi bon salaire que chez leurs voisins australiens.

Personnellement nous sommes payé 15$NZ brut de l’heure. Nous arrivons à mettre de côté en faisant attention et sans faire d’activités payantes pendant notre période de travail ; la plupart coûtant relativement chères en plus du coût de la vie! Nous nous sommes donné 3 mois pour économiser suffisamment avant de reprendre la route de nouveau pour continuer d’explorer le pays.

221_002
Billet néo-zélandais

 

Notre expérience personnelle :

Pour conclure, nous allons rapidement vous donner un aperçu de notre propre expérience.

Nous avons donc trouvé un travail de « cleaner » dans un camping. Nous faisons de l’entretien, du nettoyage et un peu de jardinage. Le camping où nous sommes à Wanaka, est le « Aspiring Holiday Park & Motels ».  En plus d’être un camping avec des emplacements vans, camping car et toiles de tente, il y a aussi des chambres de motels, et un « mini-backpack » (3 chambres).

Nous sommes employés par Andrea et Justin, qui ont acheté le camping récemment. Nous occupons donc nos matinées à faire du nettoyage! Nous sommes 5 français à faire l’entretien (pur hasard de bosser avec d’autres français). Ils nous ont dès le départ laissé le choix de travailler 5 ou 6 jours par semaine. Nous avons choisi 6 jours pour vraiment pouvoir économiser! Nous bossons donc en moyenne 5 h par jour (9-14h) mais cela dépend des jours et du travail qu’il y  a à faire. Il y souvent des extra jobs pour ceux qui veulent et cela peut être des choses que vous n’aurez pas l’habitude de faire mais qu’importe : quelques instructions, un peu de jugeote et vous ajouterez de précieuses heures à votre fiche de paye.

Nos collègues eux ont choisi de bosser à deux endroits différents et font plutôt des semaines de 50-60h en moyenne. C’est une bonne solution pour économiser un peu plus vite sans doute, mais leur temps libre est vite restreint… Tout dépendra de ce que vous recherchez finalement.

L’ambiance est vraiment détendue, et ce n’est même pas une corvée d’aller travailler. Nous sommes vraiment chanceux d’avoir choisi de travailler avec eux, Andrea et Justin sont vraiment adorables et très à l’écoute. Cela fait plus d’un mois que nous travaillons ici et nous avons vraiment l’impression d’être « à la maison ». Nous sommes logés dans un petit appartement et nous payons 150$NZ à la semaine pour deux, ce qui est vraiment raisonnable ici à Wanaka! Sur les autres français présents ici, un couple dort dans leur van et le dernier est logé dans un petit studio sur place.

L’expérience que nous vivons est géniale. Nous pensions passer les fêtes de fin d’année seuls, mais nous avons été conviés à partager nöel avec eux et leurs familles, et c’était super de pouvoir découvrir une autre façon de fêter noël. Ils nous ont même emmené plusieurs fois faire du « jetboat ». Nous passons donc ici des moments merveilleux grâce à eux. Nous avons un peu l’impression d’être des membres de leur famille. Alors bien sûr il s’agit là de notre propre expérience, et nous nous sentons vraiment chanceux de les avoir rencontrés, mais si nous avions travaillé ailleurs cela aurait peut être été complètement différent …

 

*Les photos de cet article sont des photos du camping où nous travaillons (sauf la 1ère).

 

IMG_2103
La team de Aspiring Holiday Park & motels à Wanaka!
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Répondre