Les gorges de Kakouetta

Posté dans : L'Europe | 1
0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Installés dans la région béarnaise depuis maintenant presque 1 mois, nous continuons d’explorer les alentours de temps en temps, en profitant du beau temps et du relief! C’est une très belle région où il y a énormément à voir, et aussi énormément de randonnées en perspectives, notamment avec le parc national des Pyrénées à notre porte…

Nous avions déjà entendu parlé des gorges de Kakouetta, longues de 2km de long, proches de la frontière espagnole dans le pays basque Est, et nous avons naturellement décidé de leur rendre visite.

Nous arrivons sur un parking remplit de campings cars et de voitures : bon nous sommes dimanche en même temps donc ça ne nous étonne pas vraiment. Nous avons la surprise de voir que l’accès au site est payant. On se dit que si c’est payant, ça doit donc être extrêmement touristique…. Et c’est pas forcément ce qu’on préfère!

kakuetta

Nous nous lançons quand même. La ballade est accessible à plus ou moins tout le monde (excepté personnes à mobilité réduite) et c’est une ballade plutôt de type familiale ; rien de bien difficile. Il faut à peu près 1h pour rejoindre la grotte et la cascade au bout.

Juste avant d’arriver à l’entrée des gorges sur la route, nous croisons un barrage, aux eaux très bleus, qui nous rappellent un peu les eaux des gorges d’Hokitika, en Nouvelle-Zélande!! Magnifique!!

Le site est décrit comme « sauvage » et protégé… Nous ne sommes pas trop d’accord sur l’aspect « sauvage » car il est entièrement aménagé pour les touristes, ce qui enlève de son charme. Mais d’un autre côté, sans ces aménagements, il serait sans doute difficile voire même dangereux de pouvoir accéder à la cascade ainsi que la grotte…

La ballade commence donc au café/snack au départ des gorges. Nous passons d’abord près d’un petit lac, où il y a la possibilité de faire une pause pic nique au retour de la ballade. Puis vous avez 2 petites côtes et descentes avant d’arriver sur une zone de plat, jusqu’à un petit tunnel qui marque l’entrée des gorges.

DSC_1962

Vous pouvez ici vous munir d’un casque type spéléo (s’il en reste), c’est gratuit. On ne sait jamais après tout, personne n’est à l’abri de se prendre un rocher sur la tête !!

C’est après ce tunnel que tout est aménagé avec des passerelles, plusieurs ponts, des cordes pour se tenir au cas où, car certains endroits son glissants du fait de l’humidité quasi omniprésente…

Le climat à l’intérieur des gorges est assez particulier, on sent cette humidité et cette fraicheur un peu partout, et il y a beaucoup de mousse qui recouvre les branches des arbres, ce qui donne une ambiance de végétation luxuriante plutôt sympa. C’est vraiment un très beau décor…

DSC_1967

Certains endroits se resserrent et le passage est parfois assez étroit, et c’est ici que lorsque il y a une multitude de touriste, il faut garder son calme et faire la queue pour pouvoir continuer…!! Bien entendu, il y a quelques règles de courtoisie selon nous à respecter quand il y a autant de monde mais que tout le monde ne semble pas connaître ou deviner malheureusement, ce qui aurait un peu le don de faire râler!! M’enfin passons…

Il arrive aussi  de devoir faire la queue parce que une dame fait un selfie tous les 10 mètres, histoire de dire « wouhou, big adventure aux gorges de Kakouetta » !!! Trop de selfie tue le selfie si vous voulez mon avis…

Au bout de presque 1h vous arriverez à la cascade qui fait environ 20 mètres de haut, et qui surgit d’une cavité dans la roche, qui fait penser à une grotte, ce qui rend la rend un peu mystérieuse! D’où vient-elle?!! Son origine serait apparemment mystérieuse!
Vous pouvez même passer derrière la cascade si vous le souhaiter. Puis, en continuant un peu, vous arrivez à « la grotte aux lacs », vous ne pouvez pas beaucoup l’explorer, c’est très beau. Par contre peu de place … Vous pourrez admirer quelques instants des formations rocheuses telles que stalagmites et stalactites avant d’en ressortir.

DSC_1985

 

Cette grotte marque la fin de la ballade et le retour se fait par le même chemin. Vous pouvez vous arrêter en route pour prendre un petit casse croute ou bien déjeuner au café/snack au retour.

Nous avons aimé ce lieu un peu mystique, et cette végétation sortie de nulle part, bien propre aux gorges, qui vous emmène dans un autre monde. Cependant nous avons un peu moins aimé cet afflux de touristes qui rend les gorges moins « sauvages » finalement… Mais soyons raisonnables le but du tourisme est aussi de rendre de tels endroits si beaux accessibles au plus grand nombre. Espérons seulement que certaines mentalités évolueront avec le temps.

gorge
On vous avait bien dit qu’il y avait du monde !!

 

DSC_1980

 

Après la visite des gorges nous avons finalement continué un peu notre route, et trouvé une auberge où nous avons déjeuner. Petite auberge qui ne paye pas de mine, où nous avons été très bien reçu et avons très bien mangé.

Il parait que juste à côté il y a d’autres gorges, celles d’Ehujarre, qui sont gratuites et apparament plus jolies que celles de Kakouetta. Cependant c’est une randonnée qui dure 7h30 et qui fait 12km si on fait la boucle en entier, toutefois il est aussi possible d’aller jusque dans les gorges et de revenir par le même chemin, ce qui raccourcit un peu l’itinéraire. Mais bon, ce sera pour une autre fois car il faut le faire sur la journée…

DSC_1973

Conseils pratiques :

  • Le site est ouvert au public du 15 mars au 15 novembre chaque année.
  • L’entrée est payante : 5€ par adulte (4€ pour les enfants)
  • Pensez à être équipé de chaussures type basket ou au mieux chaussures de randonnée avec bonne accroche, l’humidité est tellement présente que le sol y est glissant même sur les passerelles en bois
  • Il vaut mieux prendre une veste même en plein été, car il fait plus frais à l’intérieur des gorges et le temps change rapidement en montagne.
  •  Les chiens y sont acceptés tenus en laisse.
  • Il y a des téléphones de secours (qui fonctionnent à l’énergie solaire) tout au long de la ballade au cas où…
  • Si jamais une sonnerie d’alarme retentit, il faut faire demi tour et revenir au point de départ rapidement, car cela annonce de forts orages.. N’oublions pas que ce sont des gorges, et que l’eau peut monter à tout moment très rapidement en cas de fortes précipitation notamment. (ex : en 1992 l’eau est monté de 8 mètres de haut en l’espace de quelques minutes).
  • Respectez les lieux, ne jetez pas vos déchets
  • Respectez les autres personnes que vous croiserez (ça devrait couler de source mais il est important de le rappeler parfois….)

gorge

 

 

DSC_1983

DSC_1976

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_1992

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Une réponse

  1. max
    | Répondre

    J’adore ce genre de ballades dans la nature. La cascade est trop belle !

Répondre